top of page

Savoir-être et savoir-faire


On dit que l’on développe un réseau à son image et que sa croissance en est directement reliée à l’attitude de son Leader. C’est totalement vrai et si votre objectif est de construire un immense réseau, vous ne pourrez pas passer à côté de cette démarche.


Quelles sont les bonnes compétences à développer et à transmettre dans son groupe ?


• la vente et la construction d’une clientèle fidélisée

• le recrutement et le suivi de ses distributeurs

• la communication : mails, prise de parole en public, audios, sites ou blog, webinair

• une assiduité quotidienne à sa propre formation : lecture, audios et être conseillé personnellement par un leader/coach


Cela demande une exigence et une grande auto-discipline, une régularité et une assiduité quotidienne. Vous progres- serez sur le principe de l’effet cumulé : une petite dose chaque jour pour obtenir de grandes choses.

J’en profite pour vous renvoyer sur un ouvrage que j’ai adoré : « Le léger avantage » de Jeff Olson. Je vous conseille de l’étudier et d’en appliquer ses grands principes, c’est sans doute un des livres le plus en adéquation avec notre modèle économique.


Si vous prenez 10 mn par jour pour lire un livre de développement personnel, sur un mois entier vous aurez cumulé 30 x 10mn = 300 mn soit 5 heures. C’est plus qu’il n’en faut pour la lecture complète d’un livre. Vous ferez alors partie de cette minorité de 5% de la population qui lit plus d’un livre par année. Tout le monde peut dégager 10 mn par jour pour lire, c’est juste un petit changement d’habitude. Je sais également que de nos jours, la lecture ne fait pas partie des priorités dans la vie, il faudra faire l’effort pour que cela le devienne. C’est juste une question de décision, et si vous considérez que vous méritez de vous améliorer et d’investir sur vous-même, l'effort à fournir ne sera pas considérable.


À titre personnel je consacre environ une heure chaque matin à la lecture. Pour moi, c’est vital et indispensable au bon déroulement de la journée. Cela me stimule et met mon esprit dans le bon sens. Je suis abonné à plusieurs magazines qui traitent d’économie, de management et de la vie des entreprises. Je consulte des sites internet qui traitent de psychologie, de succès et/ou d'autres sujets en relation avec la vie d’aujourd’hui. Ma bibliothèque contient plus d’une centaine de livres qui traitent de développement personnel, de biographies inspirantes, de psychologie, de gestion du temps, de parole en public, de gestion financière, etc, ... Tout ce qui peut m’apporter un plus est important pour moi. Sans vouloir me mettre en avant, je suis capable de parler avec tous les niveaux de personnes que je rencontre, du grand patron au sportif célèbre, de l’ouvrier au grand médecin, du jeune de 18 ans à la personne âgée de 80 ans, du Bac + 12 au cancre...etc. Cela peut paraître spécial de dire cela, j’en conviens, mais nous avons dans nos réseaux des personnes de toutes conditions, d’âges, de diplômes et autres profils atypiques, c’est important pour moi de pouvoir être en phase avec leurs pré- occupations et intérêts.


Pour les audios de formation il en est de même. Je suis convaincu que le succès dans ce type d’entreprise passe par le fait d’être inspiré au quotidien par des gens qui ont déjà réussi, leurs témoignages et conseils seront bien entendu précieux. J'ai recueilli de nombreux témoignages sur le fait que lorsqu’on part au travail en écoutant des audios le matin dans la voiture, on arrive à l’entreprise avec un dynamisme bien différent de celui de nos collègues. Je l’ai vécu également régulièrement lorsque j’étais encore en activité salariée, cela me faisait grand bien.


Entretenir sa motivation et son niveau d’énergie est vraiment essentiel, et les audios ont cette qualité de pouvoir les transmettre à l’auditeur. Ils s’adressent directement à notre côté émotionnel et nous apportent ce "plus" qui nous dynamise et nous donne envie de nous dépasser.


Très tôt, ma lignée de parrainage m’avait recommandé de rester proche des Leaders et de chercher à avoir leurs conseils en direct. Comme ces gens-là me faisaient rêver par leur attitude et leur aisance, j’ai vite cherché à entrer en relation avec plusieurs d’entre eux. Après quelques temps, je me suis rapproché plus particulièrement de l’un d’entre eux et pour commencer, je l’ai appelé souvent au téléphone pour recueillir ses conseils. Et mon épouse a reproduit exactement la même démarche auprès d’une autre personne avec qui le feeling était excellent. Ce coaching individuel a très vite porté ses fruits et en quelques mois notre réseau a pris de l’ampleur. Nous étions alors confrontés à de nouvelles situations à gérer avec les gens et à conduire notre affaire d’une façon plus professionnelle. J’avais besoin, nous avions besoin, de plus en plus de leur analyse, de recul et de vision sur ce que nous étions en train de réaliser. Leurs conseils devenaient indispensables.


J’ai même pu accompagner ce Leader plusieurs fois lors de ses déplacements dans d’autres équipes que la nôtre et le regarder travailler. Ensuite dans la voiture, sur le chemin du retour, je lui posais toutes les questions qui pouvaient m’apporter un éclairage sur sa manière de gérer le groupe, de préparer un contenu de réunion, de savoir répondre aux questions, de dynamiser et motiver une équipe, ... etc. J’avais accès aux meilleurs secrets de la réussite dans ce métier, et j’en profitais largement.


Aujourd’hui, c’est à mon tour d’accueillir régulièrement dans ma voiture des Leaders en herbe pour les conseiller.


Je passe le relais. Et n’oubliez pas que toute formation qui n’est pas appliquée sur le terrain restera de la

connaissance. Ce n’est pas ce que l’on sait qui est important, c’est ce que l’on fait avec ce que l’on sait !


Patrick chevaLier



59 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page