Rechercher
  • lenetworker

Le vrai secret d'une motivation sans faille

Lorsque nous avons fait le point avec Cassandre sur la thématique possible pour le numéro 3,

il y avait dans la liste « le Pour-Quoi » ! Bien sûr, nous avons sauté sur cette belle opportunité de pouvoir partager sur ce paramètre essentiel qu’est le Pour-Quoi et qui fait toute la différence !

Je dis bien TOUTE.


C’est quoi le Pour-Quoi ?

Tout d’abord, première clarification : ce Pour-Quoi n’appelle pas la justification ! Il invoque le bénéfice ultime, celui qui a une valeur inestimable à mes yeux ! Et je ne parle pas d’argent ! L’argent en est éventuelle- ment le résultat !

Mon Pour-Quoi est mon moteur. Un moteur de formule 1, puissant et inépuisable. Mon Pour-Quoi est la source de ma motivation. C’est grâce à lui que je me lève le ma- tin avec le sourire et la patate ! C’est aussi grâce à lui que je suis capable d’abattre un travail monumental en si peu de temps.


Choisir vs. Subir

Malheureusement, 80% des gens se lèvent le matin à cause de leurs saboteurs ! Ils ne se lèvent pas pour eux ou leur Pour-Quoi, ils se lèvent pour aller travailler. Parce qu’il le faut ! Pour payer la maison, la voiture, les études des enfants ou simplement remplir le frigo. D’autres encore abattent un travail monumental pour faire plaisir.

Faire plaisir aux autres et avoir une reconnaissance, qu’ils attendent parfois toute leur vie. D’autres subissent leur environnement quotidien parce que la vie c’est dur ! On ne vit quand même pas dans un monde de Bisounours ! Alors c’est marche ou crève ! Bien sûr vous vous reconnaissez dans ces schémas car ils nous ont été impo- sés depuis notre plus tendre enfance !

Certains ont réussi à s’en extirper et se battent pour leur liberté ! Ceux-là ont un Pour-Quoi... Mais ne le savent pas encore ! C’est inconscient ! Une question de survie ! Pour ces personnes, rester dans le système, c’est la mort ! Alors elles préfèrent en sortir quitte à se battre ! Tout faire pour retrouver sa liberté et un sens à ses actions !


Donner du sens à mes actions

Car c’est bien de cela dont on parle avec le Pour-Quoi : c’est donner un sens à ses actions. Savoir pour quoi je me lève le matin et pour quoi je prends ma voiture pour of- frir 8 précieuses heures de ma vie. Pour quoi ? Pour 1500€ à la fin du mois qui serviront à payer mes factures et autres crédits ? (vous la sentez là, votre va- leur LIBERTÉ se rebeller en vous ?) Si vous vous reconnaissez dans ce tableau vous faites partie des 15% de la population qui refusent de passer à côté de leur vie ! Vous refusez la morosité ! Vous n’êtes pas un mouton, ni un pion ! Et c’est aussi pour cela que vous vous retrouvez dans une activité indépendante grâce à laquelle vous contribuez au bonheur des autres. Vous vous sentez utile et ça, à vos yeux, ça n’a pas de prix !


80%+15%=95%


Les 5 derniers pourcents sont celles et ceux qui connaissent leur Pour-Quoi. Consciemment. Ils sont en mesure de l’expliquer, de le partager, de l’écrire noir sur blanc. Leur Pour-Quoi guide leur vie au quotidien. Ces personnes là ne travaillent pas, elles contribuent. Chacune de leurs actions a un sens et est utile. Connaître consciemment son Pour-Quoi c’est élever ses standards et passer à un autre palier, une autre dimension ! C’est se libérer du diktat de la société, des normes et du regard des autres pour agir pour soi et les autres. Connaître son Pour-Quoi c’est mettre des mots sur sa mission de vie.


Ma mission de vie

Car oui je suis là pour quelque chose ! Quelque chose de beau, quelque chose de grand. « Il n’y a rien de glorieux à se diminuer pour éviter que les autres ne se sentent en insécurité autour de vous. » (Marianne Williamson). Bien sûr qu’on nous a répété toute notre enfance de ne pas se faire remarquer ! A l’école en premier lieu. Dans l’entreprise ensuite. Mais où en serions-nous si des personnes n’avaient pas écouté leur cou- rage, leur intuition et n’avaient pas poursuivi leur rêve ?

Nous n’aurions certainement pas l’électricité, nous croirions encore que la Terre est plate, nous nous déplacerions à cheval et vivrions dans des grottes ! Ah oui, on vivrait jusqu’à 25-30 ans max aussi ! A travers les âges, des voix se sont élevées et ont fait évoluer l’humanité.

« Quand vous aurez compris que le monde qui vous entoure a été construit par des gens qui ne sont pas plus intelligents que vous et que vous pouvez le trans- former, votre vie ne sera plus jamais la même » (Steve Jobs).

Ce en quoi vous croyez : la beauté du monde, la joie, le bonheur, le partage, la liberté, l’humain, la paix... est important, crucial. Notre mission est d’y contribuer. Comment ? Vous trouverez bien votre manière ! L’important est d’écouter le feu en nous ! D’entretenir cette flamme pour apporter notre pierre à l’édifice ! OUI, vous êtes unique ! OUI, vous êtes extraordi- naires ! OUI, vous avez une puissance illimitée ! La vraie question est : au service de quoi la mettez-vous ?

C’est votre « Pour-Quoi » !


Karine & Greg Drivet


1- La rigueur, la persévérance et la discipline positive : plus mon Pour-Quoi est fort, plus je dépasse les obstacles ! Tomber n’est pas grave en soi, mais c’est décourageant ! Les gens qui passent les obstacles et qui réussissent durablement ont un Pour-Quoi clairement identifié et très puissant.

2- Croire en soi et avoir confiance : comme ce que je fais a du sens et est utile alors je connais ma vraie valeur. Je me considère pleinement et je n’attends plus cette reconnaissance des autres. J’ai non seulement confiance en moi, mais aussi en l’autre et aux événements car je n’ai plus besoin d’avoir peur !

3- Contribuer : une fois ma mission de vie identifiée alors je suis en mesure de contribuer. Je choisis le sens de mes actions et je me comporte en leader. Offrir du bonheur, permettre le sourire, être un lien social, faciliter le quotidien, contribuer à l’épanouissement d’autrui sont autant de belles contributions qui créent de la valeur !

4- Se fixer des objectifs épanouissants : avec mon Pour-Quoi je VEUX agir ! Vous vous rappelez ? Notre cerveau veut agir ! C’est tout naturellement que je vais me fixer des objectifs et plan d’actions pour y parvenir ! Ce ne sont plus les objectifs des autres ! Cela n’a plus besoin d’être dur ! Je suis le capitaine de mon navire !

5- Se former, évoluer : même si j’étais un cancre à l’école, avec mon Pour-Quoi, je vais me former, apprendre et devenir la meilleure version de moi- même ! Si et seulement si c’est nécessaire à la réalisation de ma mission de vie ! Si ça a du sens ! C’est bien le problème des cancres à l’école ! Ils sont trop intelligents pour faire sans en comprendre le sens !

6- Aller dans la bonne direction : il n’y a qu’une seule bonne direction : la vôtre ! Si vous allez dans le même sens que les autres : posez-vous la question ! Vous seul-e connaissez le chemin de votre réussite ! Elle passe par votre Pour-Quoi ! Ne laissez jamais les autres vous dire comment il FAUT faire, ou

ce que vous DEVEZ faire.

7- Attirer les bonnes personnes : un Pour-Quoi est inspirant ! Avec votre Pour-Quoi les gens vont venir à vous car ils vont se reconnaître et vont vou- loir vous aider ! Un objectif, ce n’est pas sexy. Votre Pour-Quoi si !















FLASH COACHING : Installez-vous dans un en droit calme et confortable. Fermez les yeux et trouvez un moment de votre vie passée, proche ou lointain, où tout était possible. Un moment où vous vous êtes sentie en pleine puissance. Quel impact aviez-vous ? A quoi contribuiez-vous ?


LE SAVIEZ-VOUS ?

Connaître son Pour-Quoi agit automatiquement sur notre comportement. Le Pour-Quoi est l’unique question à se poser pour se mettre en action !

Lorsque vous vous posez la question du Pour-Quoi, c’est votre cerveau limbique qui est stimulé et c’est lui qui est responsable de notre comportement, de notre mise en action. C’est le lieu de nos émotions : émotions vient du latin « emovere » qui signifie mettre en mouvement. Du coup connaître son Pour- Quoi permet :

- d’éviter la procrastination - de passer facilement à l’action.

par Greg, votre coach-motivateur

150 vues