top of page

La charge mentale lorsqu'on fait du marketing de réseau



C’est un sujet dont sesont emparés les médias récemment. Pourtant, la charge mentale ou pour être plus exacte la "surcharge mentale”-existe depuis des décennies, depuis que notre société moderne nous pousse à gérer plusieurs tâches en même temps.


MAIS QU’EST-CE QUE C’EST ?


Prendre son petit déjeuner et penser au dîner qu’on va cuisiner le soir, conduire son enfant à l’école et se rappeler que c’est le dernier jour pour payer ses impôts ou être en réunion de travail et élaborer dans sa tête la réponse au mail de réclamation reçu plus tôt...


Voici quelques exemples de charge mentale : votre cerveau est sollicité de toutes parts et c’est un poids que vous portez sans vous en rendre compte.


Si vous avez le sentiment de ne jamais avoir assez de temps et de tout devoir faire dans l’urgence, si vous vous sentez sans arrêt débordé, si votre liste de choses à faire est longue comme le bras et qu’en toute logique vous n’arrivez jamais à tout valider, vous souffrez de charge mentale.


Oui le mot est lâché, cela peut-être une réelle souffrance au point qu’elle atteigne la santé physique : maux de tête, maux de ventre, douleurs articulaires, risques d’AVC, mais aussi la santé mentale : engendrant des troubles du comportement, des addictions à des substances (caféine, anxiolytique) pour tenir la cadence, passant par les troubles du sommeil ou plus gravement la dépression.


C’ÉTAIT COMMENT AVANT ?


C’est en 1984 qu’a été défini pour la première fois le terme de charge mentale et il se traduit par le fait de devoir penser de façon simultanée à deux choses appartenant à deux mondes séparés physiquement : être envahis par une idée dans un lieu A alors qu’elle concerne un lieu B.


Cela signifie-t-il qu’avant 1984, on ne rencontrait pas ce problème ? N’ayons pas peur de dire les choses, la charge mentale concerne en grande majorité les femmes ayant un foyer à gérer. Et si, avec l'avancée du droit des femmes, la volonté de gagner en liberté, elles ont obtenu l’égalité professionnelle, l’égalité au sein du ménage, elle, était loin d’être gagnée.


LA SPÉCIFICITÉ AVEC LE MLM


C’est une réalité, 80% des personnes qui font du marketing de réseau sont des femmes. Comme mentionné plus haut, les femmes sont les premières à être sujettes à la charge mentale. Faire du MLM est une solution pour elles de dégager un complément de revenu dans un premier temps ainsi que de pouvoir allier vie de famille et vie professionnelle.


Mais lorsqu’on occupe un emploi à temps plein, que l’on a un foyer à faire tourner, l'activité de networking qui était là au départ pour améliorer son confort de vie, peut vite être la goutte d’eau qui fait déborder le vase.


Entre la prospection, la publication sur les réseaux sociaux, participer aux évènements de sa société, organiser des réunions à domicile parfois, la vente, le suivi client... Si l’organisation n’est pas au rendez-vous, on peut vite se sentir débordé.


On se dit alors que ce n’est pas pour nous, que ça ne marche que chez les autres et on abandonne notre activité. Quel gâchis !


COMMENT SOULAGER CETTE CHARGE MENTALE ?


On a très souvent tendance à mélanger sa vie personnelle et sa vie professionnelle. Il est nécessaire de trouver un équilibre.


Vous n’allez pas arrêter totalement de penser à votre foyer lorsque vous serez en plein travail, mais savoir que ce qui doit être fait a été fait, parce que vous l’avez préparé et que vous êtes organisé en amont, va vous enlever un poids.


CONCERNANT VOTRE VIE PRIVÉE :


• Dans votre foyer, mettez en place un planning pour les tâches à gérer et si vous avez des enfants en âge de participer, incluez-les. Ainsi que la personne qui partage votre vie, cela va de soi. Ménage, préparation des repas, courses, devoirs des enfants... Prenez vraiment le temps de faire un planning et de lister qui fait quoi et à quel moment. Savoir déléguer est souvent le souci quand on parle de charge mentale.

• Faites vos courses en ligne. On y pense peu mais c’est du temps ainsi que de la tranquillité de gagnés. Ça peut être utile pour le point suivant.

• Préparez vos repas à l’avance. Placés au congélateur ou dans le frigo, vous n’aurez qu’à les réchauffer


CONCERNANT VOTRE VIE PRO :


De même, il va falloir faire preuve d’organisation et de discipline dans votre activité professionnelle.


• Établissez vos priorités.

• Demandez-vous en toute objectivité, combien de temps vous avez à consacrer à votre activité dans la semaine ? Vous ne serez pas déçu de otre productivité si vous savez dès le départ que vous disposez de peu de temps.

• Que pouvez-vous programmer à l’avance ? En général, les publications servant à faire la promotion de votre marque.

• Faire du batching. On en revient au point précédent, créer votre contenu pour toute la semaine par exemple. Mais l’idée est de regrouper toutes les tâches similaires et de les faire l’une à la suite de l’autre. Ainsi le suivi client ou la prospection peut se faire sur un laps de temps donné.

• Désactivez vos notifications sur votre téléphone, et choisissez les moments où vous allez sur vos réseaux. Tous ces stimulis ne vous font pas du bien et on a tendance à se précipiter pour répondre = annulation de votre productivité ailleurs.

• Arrêtez de vous comparer aux autres. Même si en apparence, certaines personnes ont l’air de tout gérer, chacun a ses victoires mais aussi ses difficultés.

• Enfin, apprenez à lâcher prise ! Plus facile à dire qu’à faire.


ET LES HOMMES DANS TOUT ÇA ?


Est-ce que nous sommes tous égaux face à ce phénomène ? On peut ne pas être une femme, être célibataire et subir la charge mentale ? Bien sûr. Les hommes subissent aussi une charge mentale. Nous ne sommes plus dans les années 70 et bon nombre font leur part dans l’organisation familiale.


Lorsqu’il n’y a pas de famille, ça peut être le travail qui prend le pas sur sa vie sociale ou sur ses loisirs.


Nous sommes tous confrontés à un moment ou à un autre à la charge mentale, cette chose qui se passe dans notre cerveau en arrière-plan au lieu de vivre le moment présent. Ce sentiment parfois de vivre des doubles journées.


Heureusement, avec une organisation efficace, une bonne communication avec nos proches ou nos collaborateurs, on peut parvenir à ne plus subir cette sensation de débordement.


Les outils de gestion du temps sont vos amis, qu’il s'agisse d’applications ou d’un simple agenda, il faut que vous puissiez quantifier/visualiser ce que vous faites de votre temps. Enfin, n’ayez pas peur de lâcher prise ! Accordez-vous du temps rien que pour vous, je vous rassure, ce ne sera pas du temps perdu.


Lindsay Canvot

82 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page