L'été se prépare !



Le marketing de réseaux se meurt en été… Tout le monde part en vacances… Les gens n’ont pas d’argent, ils se réservent pour partir au soleil… Les sociétés ferment, plus personne ne bosse !

Ou pas !

Et si tout ceci n’était qu’une nouvelle occasion de se trouver des excuses ? Des croyances dictées par l’entourage ?

Croire en l’inaction empêche l’action.

Ça, c’est un fait réel. Croire que le marketing de réseaux s’éteint pendant l’été va t’inciter à agir dans ce sens et donc à lever le pied, ne plus agir… Et donc à ne pas obtenir les résultats que tu pourrais espérer. Ce qui va te conforter dans tes croyances. On connaît la musique, c’est le chat qui se mord la queue !

Et si c’était temps de changer de croyance ?

D’autant que l’été est aussi une belle occasion de prendre de l’avance et de gagner en positionnement.

Primo… Tout le monde ne part pas en vacances ! Tout le monde n’en a pas les moyens… Et toi qui recrute, en espérant proposer une vraie opportunité à des personnes qui en ont besoin ? Ne serais-tu pas la solution pour un départ l’été suivant ?

Secundo : toutes les sociétés ne ferment pas… Elles s’organisent différemment. Certaines sont même de forts lieux de rassemblements. L’occasion de créer du relationnel ?


Tertio : certes, la plupart des gens gardent leur budget pour les vacances… Mais c’est aussi, par défaut, une période pendant laquelle ils dépensent facilement pour répondre au besoin de se faire plaisir. Peut-être as-tu dans ta gamme des produits qui répondraient à cette demande ?


Idées à mettre en place :


1/ Profitez de vos déplacements, pour rencontrer du monde.


Hôtels, moyens de transport… Échangez ! Intéressez-vous aux personnes qui vous entourent. Posez-leur des questions. Puis ramenez la conversation vers vous. Proposez ensuite de maintenir le contact pour poursuivre cette conversation. Échangez vos noms, numéros de téléphone… Et tout autres moyens de maintenir le lien. Sans oublier de prendre des nouvelles de temps en temps…


2/ Délocaliser votre prospection.


Amis, familles… C’est l’occasion de demander à vos contacts lointains d’être vos hôtes pour une présentation auprès de leurs réseaux.


En parallèle, nos réseaux sociaux se composent de personnes aux quatre coins du pays, voire de l’Europe et plus. Annoncer votre venue dans leur secteur, en proposant une rencontre vous permettra également de créer un lien supplémentaire. Et pourquoi pas déboucher sur une présentation ?


3/ Prospectez partout où vous allez.


Madame ou monsieur, fera peut-être la grimace en découvrant un bagage supplémentaire… Mais c’est aussi l’occasion de déposer flyer, cartes de visite et/ou échantillons partout où vous passerez au cours de votre été.


4/ Organisez des soirées à thème. « Apéro et papotages. »


L’été, c’est aussi une période festive, autour de laquelle tout le monde se réunit. Un apéro improvisé, une soirée organisée… Avec votre famille, vos amis, prospects, clients et vos équipes.


Pourquoi ne pas en profiter pour vous réunir et échanger autour d’une soirée informelle ? Avec en bonus, une présentation courte et ludique, des jeux avec des lots à gagner… Profitez-en pour partager des idées, mettre des actions en places.



À deux, c’est mieux.


Avant la période estivale, faites le point avec votre parrain/marraine. Échanger avec vos équipes pour déterminer vos objectifs et les actions que vous allez mettre en place.


Et comme proposé dans un précédent article, trouver un partenaire de référence. Une personne qui saura être présente et vous accompagner. Qu’elle soit de votre société ou non, du marketing ou pas. L’objectif est d’avoir une personne qui comprenne vos objectifs et vous encourage à les atteindre. Une personne à qui vous devrez faire des comptes-rendus de vos actions et des résultats obtenus.

Une personne qui saura vous dire de vous secouer ou vous féliciter…


Conseillez à vos équipes de faire de même. N’oubliez pas que vous êtes le moteur et que vous inculquez le rythme et la méthode par l’exemple. Soyez une référence à suivre.


La maîtresse l’a dit :

(celles de mon fils en tout cas) Faire ses devoirs, mais aussi… Se reposer. Penser à lire (des choses que l’on aime), rire et s’amuser. Profiter du soleil, des amis et de sa famille.


Puis quand on fait ses devoirs en s’amusant… Ce n’est plus vraiment des devoirs, si ?


Lorène Seulin




143 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout